Jacques Fesch, la vŽritŽ sur son fils GŽrard

 

 

Suite ˆ la parution des Ç Îuvres Compltes de Jacques Fesch È (1) aux Žditions du Cerf, prŽsentŽes par la famille Toury et appelŽs ˆ faire rŽfŽrence, nous avons dŽcidŽ de rŽaliser ce site Internet afin de rŽtablir et dŽnoncer toutes les vŽritŽs sur lĠhistoire de Jacques Fesch.

 

 

 

 

DŽbut de lĠhistoire

 

En fŽvrier 1954, dans le quartier de la bourse ˆ Paris, Jacques Fesch, fils dĠune famille de notables de Saint-Germain-en-Laye dont la lignŽe est celle du Cardinal Joseph Fesch, (lĠoncle maternel de NapolŽon Bonaparte) tue un agent de police au terme dĠun braquage ratŽ suivi dĠune fuite. Il est vite retrouvŽ et jugŽ au cours dĠun procs (2) retentissant. Le 1er octobre 1957, alors ‰gŽ de 27 ans, dans la cour de la prison de la SantŽ, il est guillotinŽ. Entre lĠŽnoncŽ de la sentence et son exŽcution, il vit dans sa cellule une expŽrience de conversion mystique dont il donne sur papier les dŽtails qui lui vaudront une autre cŽlŽbritŽ (journal spirituel Ç Dans cinq heures je verrai JŽsus È). Deux semaines avant son incarcŽration, en cet hiver 1954, le jeune homme passe ses nuits ˆ Žcouter du jazz dans les caves de Saint-Germain-des-PrŽs et fait la connaissance dĠune demoiselle ThŽrse Troniou.

De cette brve rencontre, la jeune fille alors mineure, tombe enceinte de Jacques Fesch. Elle accouche dĠun garon prŽnommŽ GŽrard et aussit™t confie son enfant ˆ lĠAssistance Publique. PlacŽ dans une douzaine de familles dĠaccueil, GŽrard grandit sans conna”tre lĠidentitŽ de ses gŽniteurs. En 1964, sous la pression de la famille de Jacques et en contrepartie dĠun dŽdommagement financier important, ThŽrse Troniou demande ˆ lĠAdministration que la premire lettre du nom de son enfant soit changŽe et impose un secret Ç absolu È sur sa naissance.

Ce nĠest quĠen 1994 que GŽrard Droniou, 40 ans, dŽcouvre par hasard, en lisant lĠExpress que son pre est sans nul doute Jacques Fesch, un criminel, qui fait lĠobjet dĠune enqute en bŽatification de la part du Vatican. De fil en aiguille, il tente de renouer avec la famille de son pre, puis avec sa mre, ThŽrse, qui refuse de lui parler et de le rencontrer. Ayant Žclairci le mystre de sa filiation, il sait que Jacques Fesch, ˆ plusieurs reprises, se soucia de lĠavenir de son fils et quĠil demanda avec insistance ˆ sa famille ainsi quĠˆ son avocat (Me Baudet) de retrouver GŽrard afin de le protŽger. Le condamnŽ rŽdigea mme la veille de son exŽcution une lettre de reconnaissance ˆ lĠattention de GŽrard. RepoussŽ par VŽronique Toury (sa demi-sÏur) (3), il entame une action en justice et obtient 14 annŽes plus tard, conformŽment aux volontŽs de son pre, le droit de sĠappeler Fesch et est ainsi reconnu comme lĠenfant naturel de Jacques Fesch.

GŽrard se soumettra, ˆ la demande de Monique Fesch (la sÏur de Jacques) ˆ un test ADN : les rŽsultats confirmeront quĠil est bien le fils de Jacques Fesch.

 

En 2012, au terme dĠune nouvelle procŽdure et malgrŽ le secret imposŽ par sa mre, il est Žgalement reconnu comme le fils naturel de ThŽrse Troniou.

 

Ç Tous les pres ne sont pas ˆ la fois criminel, Žcrivain et peut-tre saintÉ È

 

Ce pre quoi quĠil ait commis, avait laissŽ la preuve de son amour et de son dŽsir de paternitŽ. Cette simple lettre ˆ participŽ ˆ la reconstruction de GŽrard et lui a peut-tre permis de survivre ˆ une maladie dont le diagnostic sĠavŽrait sans appel. Tout en recherchant ses origines, GŽrard a exercŽ le mŽtier de musicien en tant que trompettiste, ignorant que son pre avant lui, jouait Žgalement de la trompette. 

 

 

Biographie de GŽrard

 

GŽrard Fesch (nŽ GŽrard Droniou) est un musicien, trompettiste franais nŽ en 1954.

Il est le fils de Jacques Fesch.

GŽrard Fesch ˆ menŽ une carrire de trompettiste en accompagnant de nombreux artistes de la chanson franaise : Serge Lama, FrŽdŽric Franois, Mike Brant, Grame AllwrightÉ Paralllement, en 1977, il devient professeur dĠEducation Musicale au sein de lĠEducation Nationale, puis ˆ partir de 1982 il enseigne la Formation Musicale et le Chant dans les Žcoles et conservatoires de musique. Directeur de plusieurs Žtablissements artistiques, il a Žgalement dirigŽ de nombreux orchestres dĠHarmonie.

AujourdĠhui retraitŽ, il rŽside ˆ Paris.

 

 

Nous contacter par Courriel

 

 

Bibliographie

 

GŽrard Fesch, Mon enfance guillotinŽe (4), Editions de lĠArchipel, 2009.

 

 

Filmographie

 

LĠhomme au nom guillotinŽ (5), film de StŽphane BŽgoin produit par Flach Film.

Premire diffusion le 24 juin 2005 sur France 2.

 

 

 

(1) A la lecture de cet ouvrage, paru fin octobre 2015, nous constatons la volontŽ dŽlibŽrŽe dĠexpurger lĠexistence de GŽrard et relevons des propos diffamatoires ˆ son encontre.

 

(2) Un procs b‰clŽ : votes des jurŽs falsifiŽs par le prŽsident de la Cour dĠAssise É / Rapport balistique tronquŽÉ

 

(3) Plus que des doutes subsistent quant ˆ la paternitŽ de VŽronique :

Maladie orpheline, inconnue dans la famille, qui lui sera fatale ; rŽvŽlation douloureuse faite par Pierrette ˆ Jacques lors dĠun parloir. Jacques taira le contenu de cette rŽvŽlation de peur que VŽronique puisse en tre informŽe / Des doutes sŽrieux ont ŽtŽ exprimŽs par Monique (sa propre tante et belle-mre) sur la paternitŽ de sa nice et belle fille ; É

 

(4) Livre retirŽ de la vente.

 

(5) Documentaire de 52 minutes introuvable car retirŽ suite ˆ de nombreuses plaintes par la famille Toury.